Chaire Claire-BonenfantFemmes, Savoirs et Sociétés

Chaire Claire-Bonenfant - Femmes, Savoirs et Sociétés

L'IFSÉÉ cherche une directrice adjointe!

20 Juillet 2018

Sous l’autorité de la directrice de l’Institut Femmes, Sociétés, Égalité, Équité et en concertation avec les membres de son comité de direction, l’agente ou l’agent de recherche et de planification planifie, organise, met en œuvre, dirige et coordonne les activités stratégiques de développement de l’Institut. Elle ou il assiste et conseille la directrice sur les questions reliées aux orientations de développement et sur l’implantation des stratégies appropriées auprès des partenaires externes et internes de l’Institut, ainsi qu’auprès du secteur gouvernemental, communautaire,  des entreprises et des groupes de femmes.

La personne joue un rôle stratégique de premier plan dans l’élaboration, le développement, le renforcement et le maintien de relations d’affaires avec le réseau des partenaires externes de l’Institut, ainsi que dans le développement de nouveaux partenariats stratégiques. Elle joue aussi un rôle de premier plan dans le développement, le renforcement et le maintien de relations productives avec le réseau des partenaires internes. 

Par ses actions, interventions et initiatives, cette personne permet à l’Institut de générer une partie significative des revenus nécessaires à son fonctionnement et contribue au rayonnement et à la notoriété de l’Institut. Ses décisions ont un impact direct sur la continuité des activités, de la réputation, de la crédibilité et de l’image de l’Institut et de l’Université Laval en matière d’équité et d’égalité entre les femmes et les hommes.

La personne sélectionnée contribuera de façon significative au développement et à la réalisation de projets de recherche et d’intervention diversifiées, en réponse à des demandes du milieu et aura à travailler  en équipe interdisciplinaire.  Dans le cadre de son travail, elle aura à rédiger des documents scientifiques, procéder à leur vulgarisation et aura à se référer couramment à des documents en anglais. Pour réaliser ce travail, une bonne maîtrise de la littérature féministe est nécessaire.   

La connaissance des groupes de femmes de la grande région de Québec et des organisations gouvernementales dont le mandat est lié à l’égalité ainsi que la connaissance des réseaux féministes universitaires sont des atouts. Une connaissance des logiciels d’analyse qualitative est souhaitable.

Ce travail nécessite des déplacements mensuels chez nos différents partenaires et groupes et peut amener la personne à travailler certains soirs.

Contrat : Dès que possible jusqu’au 30 avril 2019, avec possibilité de prolongation.

 

Pour consulter l'offre d'emploi : https://www.rh.ulaval.ca/emploi/HCM/2090/emplois-personnel-professionnel